4 Oct, 2021
par Martin

Publicité

Prime à la naissance : tout savoir sur cette aide

La naissance d’un bébé est un heureux événement, mais elle peut s’avérer coûteuse pour de certaines familles. La Caisse d’allocations familiales (Caf) a donc prévu une prime à la naissance et à l’adoption à laquelle ont droit des millions de Français. Son attribution est toutefois soumise à certaines conditions. Nous vous expliquons à combien s’élève cette aide et comment l’obtenir.

Prime à la naissance : montant et conditions d’obtention

Depuis le 1er avril 2021, la prime de naissance est passée de 947,32€ à 948,27€ net par naissance. Cette somme est bien entendu doublée lorsqu’il s’agit de jumeaux. Cette aide se présente sous la forme d’une allocation mensuelle versée jusqu’aux 3 ans de l’enfant. La Caf précise également que le versement intervient au cours du 7e mois de grossesse.

Pour en être bénéficiaire, la Caf se base sur les revenus des ou du parent(s) déclarés deux ans auparavant ainsi que sur le nombre d’enfants déjà présents dans le foyer :

  • Le plafond est de 42.892€ pour un enfant à charge, pour un couple avec deux revenus ;
  • Il est de 32.455€ pour un couple avec un seul revenu ;
  • Il s’élève à 42.892€ pour une famille monoparentale qui attend son premier enfant ;
  • Le plafond passe à 49.383€ pour un couple avec deux revenus qui attend son 2e enfant ;
  • Pour un 2e enfant, ce plafond est de 38.946€ pour un couple ayant un seul revenu et de 49.383€ pour un seul parent.
Prime à la naissance : montant et conditions d’obtention

Pour savoir si l’on peut en bénéficier, il est possible de réaliser une simulation directement sur le site de la CAF pour faciliter sa demande.

Publicité