7 Août, 2021
par Babycloser

Publicité

5 RÈGLES D’OR POUR BÉBÉ À LA PLAGE

Pour que bébé passe ses premières vacances à la mer se passent au mieux, il est importants de limiter les sorties aux heures où le soleil n’est pas trop chaud : avant 11 h et après 17 h. Retour sur les règles d’or à respecter à la plage.

Baignade de bébé interdite avant 4 mois

Les bains de mer sont absolument déconseillés avant l’âge de 4 mois, en mer comme à la piscine. D’abord bébé n’en retirera aucun bénéfice, et risque même de s’effrayer et d’en garder des séquelles. De.plus, l’eau regorge de germes et de champignons en tout genre. La baignade lui est absolument interdite tant qu’il n’a pas fait tous les vaccins nécessaires, soit jusqu’à 4 mois.
Ensuite, jusqu’à l’âge d’un an, mieux vaut ne pas le laisser plus de 5 minutes d’affilée dans l’eau. Il peut se refroidir très rapidement, son système de thermorégulation n’étant pas encore totalement efficace. Dès qu’il se déplace à quatre pattes, il faut penser à l’équiper de brassards ou de flotteurs.

Plage : ne jamais laisser bébé tout nu sur le sable

Pour jouer ou simplement pour faire la sieste, bébé doit toujours être installé sur un paréo ou une grande serviette éponge qui absorbera sa transpiration. Le contact direct du sable sur sa peau fragile pourrait provoquer des irritations, ou des infections. Les petites filles, risquent notamment des vulvites si elles restent sans maillot de bain. En revanche si bébé met du sable dans sa bouche, pas de panique, c’est extrêmement fréquent. Il suffit de lui faire cracher et de nettoyer l’intérieur de sa bouche avec un linge humide. Et s’il s’en met plein les yeux, il faut les rincer abondamment avec de l’eau propre ou du sérum physiologique en essayant de l’empêcher de se les frotter. En rentrant de la plage, il est nécéssaire de lui donner systématiquement un bain en insistant particulièrement sur les plis du corps.

À la plage : les lunettes de soleil sont indispensables

Les yeux des bébés sont beaucoup plus sensibles aux UV que les nôtres : avant l’âge d’un an, 90% des UVA et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine. Ses lunettes de soleil sont donc nécessaires pour protéger ses yeux. Il faut éviter les modèles purement fantaisie : sous l’effet du plastique teinté, la pupille se dilate au soleil, laissant passer encore plus d’UV néfastes vers la rétine, sans filtrage efficace. Pour bien les choisir, il faut s’assurer que la mention CE est gravée sur les branches et qu’elles assurent un indice de protection de type 3 ou 4. Toujours préférer les formes « bandeau », qui sont bien couvrantes et protègent mieux les yeux que les verres ronds.

À la plage, le parasol ne suffit pas

S’il est très utile, le parasol est loin d’être suffisant. Même à l’ombre, le sable réfléchit près de 20% des rayons solaires sur la peau de bébé. Attention également au temps couvert qui pourrait laisser croire qu’il peut se passer de crème : les nuages laissent passer la quasi-totalité des UV ! Pour être parfaitement protégé, un enfant doit avoir de la crème de protection solaire, un t-shirt, un chapeau à bords larges et des lunettes. Et ce même pour aller faire une courte balade. De façon générale, les bébés ne doivent absolument pas être exposés au soleil.

Une protection solaire spécifique pour bébé

La mention “bébé-enfant” figurant sur les crèmes solaires pour enfants n’est pas simplement un argument marketing.. Leur peau étant très fine, elle est beaucoup plus perméable aux agents chimiques, d’où la nécessité d’opter choisir ces produits hypoallergéniques, testés sur des peaux sensibles et dont la protection UVB-UVA est optimale, puisqu’elle est comprise entre 30 et 50+. De plus, ils sont pour la plupart élaborés à base d’écrans minéraux, les seuls composants à garantir une tolérance maximale pour la peau des plus jeunes. Dans tous les cas, pour les parties du corps découvertes, il faut choisir pour une crème indice 50 ou 50+.

Publicité