8 Mar, 2021
par Babycloser

Publicité

Pourquoi utiliser l’huile vergeture pendant la grossesse ?

Mesdames, nous sommes 80% à être concernées par les vergetures au cours de notre vie. Un phénomène naturel particulièrement fréquent lors de la grossesse, qui inquiète, à juste titre, nombre de futures mamans. Il faut dire que les conditions ne sont pas les plus favorables pour y échapper…

Pourquoi une huile vergeture est-elle utile pendant la grossesse ?

Durant les neuf mois de grossesse, sous l’effet des hormones (tout particulièrement des oestrogènes, mais aussi des stéroïdes, comme le cortisol ou l’ACTH) et de la distension naturelle de ses tissus, la peau est soumise à rude épreuve. Sa structure même est touchée. Fabriquées par les fibroblastes, cellules présentes dans notre derme, les fibres de collagène et d’élastine sont altérées. Leur production est impactée. Or, ce sont elles qui assurent élasticité et résistance à la peau. Moins denses, en manque de souplesse et de fermeté au fur et à mesure de l’avancée de la grossesse, elles ne parviennent pas toujours à assurer leur fonction de soutien. Et lorsqu’elles sont lésées, donc amincies, les vergetures apparaissent. Visuellement, elles sont un peu comme un bonbon Carambar sur lequel on tire : une fois distendu, il ne peut retrouver sa forme originelle. Mais l’impact hormonal n’est pas le seul facteur responsable de l’apparition des vergetures. La prédisposition génétique, l’importance et la vitesse de la prise de poids, ainsi que l’âge (plus on est jeune, plus on encoure de risques) entrent aussi en jeu. Si l’on ne peut agir sur tous ces points, on peut en revanche favoriser l’élasticité de la peau, via des soins quotidiens et une bonne hygiène de vie.

71% des futures mamans préoccupées par les problèmes de peau liés à la grossesse redoutent les vergetures *

* Selon une enquête réalisée par l’institut IFOP en 2014

Bien appliquer son huile vergeture grossesse
Pour éviter les vergetures, une alimentation équilibrée ainsi qu’une activité physique adaptée à la grossesse sont très fortement recommandées. En parallèle, des massages quotidiens, réalisés avec des produits cosmétiques formulés pour les femmes enceintes (type huile vergeture, galénique favorisant le massage) sont indispensables. En effet, l’action mécanique des mains sur la peau booste la production des fibres de collagène et d’élastine, et par conséquent… l’élasticité de la peau ! Jackpot donc. Quant aux actifs contenus dans les soins, ils agissent sur ses dérèglements internes, tout en l’hydratant. Un parfait combo pour mieux résister à l’augmentation de volume et à l’étirement. Ainsi, tous les jours, à raison de 2 à 3 minutes par zone, massez ainsi toutes celles soumises à des tensions, à savoir la poitrine, le ventre, les hanches et éventuellement, les cuisses. Suivez cette routine beauté dès le premier trimestre de la grossesse et jusqu’à trois mois après votre accouchement, le temps que votre peau retrouve en grande partie sa forme originelle et que votre imprégnation hormonale diminue. Un excellent moyen de vous (re)connecter à votre corps, et d’apprécier ses multiples changements, pour la meilleure des raisons…

Huile vergetures bio Mustela

La compo : Huile de tournesol, d’avocat, maracuja et vitamine E. 100 % d’origine naturelle (97 % d’ingrédients bio).

Composition réduite, qui diminue les risques de réaction. Ces huiles sont parfaites pour hydrater. La vitamine E aide la peau à rester souple en protégeant les cellules de l’oxydation et en stimulant la production de collagène (donc l’élasticité de la peau). Agit aussi sur la cicatrisation.

Sans odeur, top en début de grossesse, bien qu’un subtil parfum aurait rendu le soin plus cocooning. Texture fluide qui pénètre vite et laisse la peau souple et douce, sans film gras, on peut se vêtir juste après. Flacon utilisable d’une seule main. Mentions « bio », « sécurité maman-bébé »  « 100 % d’ingrédients d’origine naturelle » rassurantes. « Maternité » laisse à penser qu’on peut l’utiliser pendant l’allaitement, or non… Made in France !

 Cet article est paru initialement sur le site Magicmaman

Publicité